Les Délires de Joséphine

Après 17 ans passés à enseigner les sciences dans le secondaire, Joséphine (le deuxième prénom de Myriam Struman) explore, depuis 2015, sa passion pour la peinture sur toile. C’est son goût toujours très juste pour la décoration d’intérieur et son talent pour associer couleurs et textures qui font de ses tableaux des œuvres pétillantes et colorées, toujours agencées dans un ensemble harmonieux et géométrique.
Au cours de ses premières explorations, Joséphine teste la combinaison de matériaux divers à la peinture. Séduite par le caractère brut et rétro du Plexiglas, elle en découpe des formes géométriques qui deviendront sa signature.

pour nous suivre

Did you like this? Share it!

0 comments on “Les Délires de Joséphine

Leave Comment